Joël Castex, tête de liste pour Bouguenais Ecologie2020

Né en 1958 à Angoulême, je suis arrivé à Bouguenais en 1959 à l’occasion d’un déplacement de mon père, ouvrier électricien. Ma mère a travaillé pendant une longue période dans une maison de retraite de Bouguenais comme secrétaire de direction. A part une période d’une dizaine d’années au cours de laquelle j’ai vécu avec ma famille à Bouaye, j’ai toujours habité à Bouguenais. J’y ai en partie grandi, et fondé ma famille (deux garçons). J’y ai même crée mon entreprise de paysagiste. Société que j’ai dû vendre suite à un accident du travail. J’ai exercé plusieurs activités professionnelles, commercial, éducateur technique spécialisé, conseiller d’insertion puis actuellement conseiller en gestion d’entreprise en tant qu’indépendant.

Dès le Lycée je m’intéressais aux mouvements de lycéens et je militais alors dans un comité anti-nucléaire contre la centrale nucléaire du Pellerin puis contre celle du Carnet. Dans la foulée je rejoignais un groupe de citoyens sur Bouguenais et nous présentions une liste écologiste de gauche (Bouguenais Solidaire), lors des municipales de 1989. C’est lors de cette même année que je rejoignais le parti des Verts, et prenais mes distances avec ce groupe de citoyens. J’intégrais en 1995 la liste de gauche plurielle menée par Françoise Verchère comme conseiller municipal, puis en 2008, après de longues et difficiles négociations nous obtenions 5 élus au conseil municipal, et je me retrouvais avec un poste d’adjoint aux Ressources Humaines. En 2014, notre groupe décidait de partir en autonomie au 1 er tour et me désignait comme tête de liste. Nous avons réalisé un score
honorable de 9,49% (701 voix), dans un contexte local d’émiettement de la gauche. Après de difficiles négociations nous rejoignions la liste Label Gauche avec 5 élus dans l’équipe municipale, et j’obtenais la délégation à la Transition Energétique et à la Logistique et Maintenance.

Depuis ces dernières années et surtout depuis les élections européennes l’écologie devient l’un des thèmes central des préoccupations des citoyens-nes. A tel point que tous les partis politiques ont tenté de « verdir » leur programme, avec plus ou moins d’habileté. Les électeurs-trices ne se sont pas trompés et ont préféré apporter leur voix au parti qui a de tout temps défendu cette cause avec sincérité et constance. Au niveau local cela s’est traduit par un score de 20,15% des voix, soit tout de même 1365 voix (à comparer avec les 701 voix obtenues en 2014). Dans le même temps les partis traditionnels de Gauche dévissaient avec 10% pour le PS (+Place Publique) et 2,83% pour le PC, sans oublier 8,19% pour LFI.A Bouguenais aussi, le temps de l’écologie est venu. Même si nous n’avons pas à rougir de l’influence que nos différents élus écologistes ont pu avoir sur la politique municipale depuis ces derniers mandats, notre position minoritaire dans l’équipe municipale ne nous a pas toujours permis d’aller aussi loin qu’on l’aurait souhaité. Aujourd’hui dans un contexte d’urgence climatique et de perte d’influence des partis de gauche, nous avons une carte à jouer, et nous ne pouvons-nous permettre de ne pas répondre à l’attente des citoyen-nes telles qu’elle s’est exprimée dans les urnes. C’est pourquoi j’ai insisté pour que notre parti présente un candidat à la candidature de la tête de la future listes écologiste et citoyenne de Bouguenais. Et si je me suis porté candidat comme chef de file de notre groupe local, c’est parce que mon engagement sur la commune en tant qu’écologiste depuis toutes ces années et ma proximité avec les habitants-es sont autant d’atout qui pourraient permettre à Bouguenais d’entrer dans une nouvelle dynamique écologiste et citoyenne.

Mes différentes participations à des formations, colloques, ou simples réunions avec d’autres élus me convainc que nous devons prendre un grand virage vers la transition écologique. Et plus nous perdrons de temps dans la mise en œuvre de cette politique écologique et plus le virage sera raide.
Les jeunes l’ont très largement exprimé, il ne faut plus attendre. Les catastrophes naturelles qui se succèdent et s’intensifient sont autant de signaux d’alerte que nous ne pouvons ignorer. Il nous faudra faire preuve de beaucoup de pédagogie et de responsabilité pour freiner le bolide du développement et de la consommation infini avant qu’il ne s’écrase contre le mur. Cela passera, à l’échelon inter-communal, par se poser la question du développement de nos communes, et de l’attractivité, toujours mise en avant, de la Métropole. Je me suis intéressé à cette question en étant membre de Territoires 44, et je m’efforcerai de trouver des propositions avec ces communes rurales pour rétablir un équilibre territorial.

Face à l’augmentation de la température moyenne, nos villes vont devoir s’adapter car il ne sera pas possible de revenir à la situation antérieure. Le futur programme qui devra tenir compte de cet impératif et qui émergera de nos futures rencontres entre militants et citoyens non encartés fixera la feuille de route de la future équipe pour les 6 années du mandat. C’est toute l’équipe municipale qui aura en charge la mise en œuvre de cette feuille de route, le-la maire, même si il-elle est souvent en première ligne, n’en sera que le chef d’orchestre. Ce qui suppose une forte délégation et une pleine confiance entre les élus. Et c’est en s’appuyant sur l’expertise d’usage que devront se prendre les décisions. Le pouvoir décisionnel doit être partagé avec les citoyens-nes, c’est pourquoi j’attacherai beaucoup d’importance à la mise place d’instances participatives et décisionnelles des citoyens ainsi qu’à l’évaluation continue des politiques publiques communales. Ces pratiques participatives sont au cœur de notre programme et de nos valeurs écologiques, et quelles que soient mes activités je les ai toujours pratiquées. Elles font partie d’un socle de valeurs que sont : le respect des autres et de notre environnement, le partage, l’humanisme, la justice sociale, l’intégrité qui m’animent et qui continueront de guider mes pas tout au long de mes engagements.

Nos candidat⋅es pour Bouguenais

CASTEX Joël, tête de liste

Les Bauches du Désert

Chef d'entreprise, 62 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais et au Conseil Communautaire
DOMENÉ Béatrice

Galheur

Auxiliaire de Vie Scolaire, 62 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais et au Conseil Communautaire
COTTAIS Alain

La Croix-Jeannette

Retraité Directeur d’EHPAD, 64 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
BRIAND Axelle

Les Couëts

Technicienne spécialisée immobilier, 43 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
MERCERON Yannick

Les Couëts

Étudiant en droit, Chauffeur-livreur, 23 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais et au Conseil Communautaire
ESNÉE Catherine

La Croix-Jeannette

Retraitée de la Banque Postale, 61 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
ROUILLARD Yves

La Neustrie

Ouvrier qualifié, 56 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
ARDOIS Annie

Les Bauches du Breuil

Formatrice Jardinage, 52 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
ANGIBAUD Mickaë

Galheur

Agent de contrôle et d’information clientèle, 46 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
ESNEAU Pascale

Les Couëts

Monteuse Assembleuse, 48 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
LAMARRE Eric

La Couillauderie

Auto-entrepreneur, 52 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
CHARRIER Catherine

Les Bauches du Désert

Assistante administrative, 62 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
GROISARD Samuel

Les Couëts

Boucher, 28 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
GAGNIÈRE Claire

Le Bourneau

Cadre dans l’économie sociale et solidaire, 40 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
GOBIN Jérémie

La Pierre Blanche

Lieutenant pénitentiaire, 45 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
VERON Nathalie

La Couillauderie

Agent d’escale, 48 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
RENOU Julien

Les Couëts

Chef de vente, 38 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
DEFAYE Cyrille

Le Bois du Breuil

Professeure de clarinette, 57 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
LEBASTARD Hervé

Les Chaudières

Consultant Formateur, 60 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
CHAUVET Gisèle

Les Chaudières

Retraitée fonction publique territoriale, 64 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
OLIVIER Hugo

Le Planty

Calculateur projeteur, 32 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
MARPEAU Stéphanie

La Pierre Blanche

Animatrice d’un réseau de magasins, 38 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
CHABOT Raphaël

Les Couëts

Ingénieur qualité, 46 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
CHERIFF Adeline

La Croix-Jeannette

Avocate, 37 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
BUISSON Gilles

La Mouchonnerie

Instructeur en urbanisme, 50 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
OLIVIER Maria Annick

Le Bourg

Retraitée Éducatrice de jeunes enfants, 64 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
PITON Guy

La Matrasserie

Retraité Éducateur technique, 61 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
PLANER Marie-Christine

La Pierre Blanche

Retraitée Conseillère Retraite, 65 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
CHASTENET Antoine

Les Bauches du Désert

Retraité Directeur d’Établissement social, 63 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
ANVIER Emmanuelle

La Marsoire

Graphiste et professeure de yoga pour enfants et ados, 47 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
BRENON Jean-Miche

Le Bourg

Retraité Chambre d’agriculture, 69 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
FINZI Sandra

Les Couëts

Créatrice de mode, 48 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
CHAMAILLARD Vincent

La Croix-Jeannette

Retraité Directeur d’établissement d’insertion sociale, 66 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
SIMON Brigitte

Les Couëts

Psychologue, 59 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais
GOURBIL Bernard

Le Bourg

Retraité fonction publique territoriale, 67 ans
Candidat⋅e pour Bouguenais