Bouguenais, une ville verte dans un territoire équilibré

Une ville verte dans un territoire équilibré

Nous nous opposerons au gigantisme et à l’attractivité galopante engagés par la métropole. Nous agirons dans toutes les instances, en concertation avec les territoires voisins  pour défendre et obtenir un rééquilibrage à tous les niveaux concernant l’urbanisme, les nuisances sonores et atmosphériques… et permettre une bonne qualité de vie à tous les Bouguenaisien.n.es.
 

Une ville verte dans un territoire équilibré

Construire une ville désirable en limitant l’urbanisation

  • Freiner l’urbanisation indéfinie et incontrôlée de la commune et préserver son identité semi-rurale
  • Harmoniser les constructions avec les infrastructures métropolitaines
  • Organiser une Conférence citoyenne sur l’aménagement durable du territoire et écrire une charte
  • Soutenir l’accession au logement sain et économe à travers l’accompagnement de coopératives d’habitants ou de solutions anti-spéculatives sur le foncier (voir Organisme Foncier Solidaire).
  •  Engager les citoyen.n.es et les entreprises dans une démarche de réduction de leur consommation d’énergie : ateliers à l’éco-rénovation, aux éco-gestes, aux partages de connaissances….(F.A.I.R.E = Faciliter Accompagner et Informer sur la Renov Ecolo)
  • S’opposer à toute artificialisation de terres agricoles
  • Créer des zones de respiration écologique près des habitats denses pour lutter contre les îlots de chaleur et créer du lien social (jardins et potagers partagés, micro-fermes en permaculture…)
  • Aménager les abords des salles de la Ville aux Denis, pour accueillir en toute sécurité les manifestations privées ou associatives.

Affirmer l’ancrage territorial de Bouguenais 

  • Freiner l’expansion indéfinie de la commune et préserver notre identité semi-rurale 
  • Harmoniser les constructions avec les infrastructures métropolitaines 
  • Ouvrir le débat sur le positionnement de notre commune en région Bretagne. 

Lutter contre les nuisances

  • Tenir informées les populations régulièrement sur tous les risques et nuisances, en leur permettant d’accéder aux données et relevés techniques. 
  • Implanter des stations fixes pour mesurer la pollution atmosphérique à proximité de l’aéroport, routes et zones industrielles, et les rendre accessibles 
  • Appliquer les préconisations du Plan de Protection de l’Atmosphère de 2015 et ramener les niveaux de pollution en-dessous des normes européennes sur le mandat (ex : mise en place de murs végétalisés près des routes)  
  • Multiplier les stations de mesure de bruit fixes, et mettre en place des mesures effectives pour réduire ces nuisances 
    • au niveau de l’aéroport : répartition des vols sur d’autres aéroports, élargir le couvre-feu de 23h00 à 6h00, abondement du fonds de compensation pour aider à l’insonorisation des logements et au déménagement du collège, prise en compte des nouvelles normes de l’OMS sur le bruit. 
    • au niveau des routes : revêtement silencieux, murs anti-bruits

Proposer davantage d’alternatives à l’usage de la voiture individuelle

  • Résorption des points noirs des pistes cyclables. Soutenir le plan vélopolitain nantais 
  • Agir sur la vitesse et sécuriser des rues en expérimentant le « vélorue » par exemple
  •  Développer des axes structurants notamment entre le bourg et les Couëts pour les déplacements doux 
  • Ouvrir une maison du vélo permettant la réparation, le conseil, l’initiation ou remise en confiance de cette pratique. 
  • Mise en place du service « coquliCo », covoiturage citoyen gratuit entre les villages et les quartiers.
  • Mise en place d’une politique du stationnement, et de sécurisation des abords des écoles

Notre programme pour Bouguenais